Au début ! Tout a commencé par un travail sur les architectures imaginaires. De dessins en dessin, jusqu’à une frise de stickers… Laure Tixier nous emmenait dans le labyrinthe de ses visions architecturales à travers un voyage des habitats de l’humanité où la Yourte côtoie la Villa Savoie, où le tipi suit le château fort, où la petite maison dans la prairie précède le vaisseau extra terrestre, où l’immeuble flamand fait jeu égale avec la case africaine. gal2.jpg De la 2 à la 3D … La frise, fit place aux dessins, puis la 3D remplaça la 2D, la matière feutre le trait du crayon, la couleur le noir et blanc. Résultat : un village global extra-temporel d’habitations humaines… chacune trainant son grain de folie : qui créneau à l’envers, qui toiture en escargot, qui structure creuse de décor de cinéma… etc ! sous la forme de petites sculptures colorées en feutre de 30cm X 30cm. Des sculptures où l’organique rejoint l’architecturale, où tout est dit par rapport à la vie que l’artiste donne à ses créations qui deviennent autant de créatures mystérieuse. Mais notre jeune artiste auvergnate avait d’autres desseins. Dont l’ambition de transformer ses « maisons de poupée » en structures monumentales hors échelle humaine (plus petite que 1 et plus grande que n’importe quel modèle réduit). DSC_0519.jpgDSC_0513.jpg D’autres échelles ! Mais la production de ces « sculptures » ne put se faire qu’avec deux partenaires de taille : le Mudam du Luxembourg qui proposa une exposition personnelle à Laure Tixier en Décembre 2009 et le Musée du Feutre de Mouzon (08) qui apportât ses technologies et ses matériaux au projet. Ainsi naquirent les Plaid Houses. Mudgene3.jpg C’est grâce à ces précieuses collaborations que Laure Tixier pu (sur ses 25 maquettes) réaliser 9 Plaid Houses, grandeurs nature. Plaid Houses exposées au Mudam dans un jardin extraordinaire où chaque fois le visiteur s’imaginait visiter un peuple extraterrestre. Mais nos Gullivers du Luxembourg s’aperçurent vite qu'aucun peuple n’habitait les maisons de Laure, le peuple était les maisons elles même. Leur personnalité, leur structure, leur couleur et leur forment en avait fait des êtres à part entière, auprès desquels les visiteurs se confrontaient physiquement et intellectuellement dans une merveilleuse osmose. La matière feutre attirait et les formes fabuleuses n'étaient apréciables que de plus loin : Le dialogue était enfin engagé… MRose.jpgFlamandMud.jpgETMud.jpgChaletMud.jpgCase.jpg Aujourd’hui, sur les 9 sculptures exposées au Mudam, 5 font partie de la fabuleuse collection du Musée d’art moderne Grand duc Jean du Luxembourg, 1 Plaid Houses appartient au musée du feutre et 1 seule est entrée dans une collection privée… enfin jusqu’à maintenant!!!… Car, pour inaugurer ses nouveaux locaux de la rue des Arquebusiers, la Galerie Polaris expose (avec des dessins et autres croquis de Laure Tixier) les 2 dernières Plaid Houses réalisées dans cette première aventure. Mrosegal.jpggal1.jpg Alors, avis aux collectionneurs et autres mécènes ! Car déjà Laure Tixier pense à réaliser d’autres Plaid Houses et boucler ainsi son village global extraordinaire. http://www.galeriepolaris.com/