Entrez dans ce cabinet de curiosité du 21ième siècle et considérez vous comme perdu !! _DSC3222.jpg_DSC3164.jpg Perdu temporellement bien sur, car Lebel nous fait remonter aux origines de l'art de la Barricade. Pour lui, "il n'y a d'art qu'insurgé", donc tout insurgé est un artiste en puissance. Alors de La Commune à mai 68, ça fleure bon la résistance et l'utopie. Et nous rentrons, en passant sous une installation plafonnière constituée d'une pluie de marteaux et de sacs féminins béants. Toute cette exposition (qui n'en est pas une) est une barricade. _DSC3189.jpg Et puis le montrage continue, la promenade se prolonge entre les écrans/voils des Avatars de Vénus, morphings aléatoires entre toutes les représentations de vénus depuis ses origines.Et de barricade en barricade on zappe les grandes révoltes, de dada, à Rembrandt, de l'hallucinatoire à l'énigme artistique, de l'errance à la performance (Lebel organisa la première performance européenne en 1960 à Venise). Et de Barricades en barricade, le rhizome se dessine, les artistes parlent aux artistes dans une unique communauté de pensée le soulèvement !