Je ne repartis pas de chez Maurice B qu’avec les éléments de blrm et du dump by the metre mais aussi avec un petit carton rempli avec 13 cassettes bêtacam des enregistrements inédits d’un documentaire automatique du Tunnel sous l’atlantique. De manière optimiste j’annonce à Maurice que la numérisation via un lecteur bêtacam ne sera qu’une formalité. En effet l’idée est de faire numériser les contenus de chaque cassette de façon à pouvoir les lire sans interruption depuis un ordinateur. Mon enthousiasme retombe rapidement après avoir essayé tous les systèmes d’acquisition possibles et inimaginables sans résultat. C’est en interrogeant Léonard F, enseignant à l’EESI, que celui-ci eut l’idée de génie d’utiliser un lecteur enregistreur de salon pour faire le boulot. Plus question de logiciel d’acquisition ni d’exportation en tout genre, je n’ai plus qu’a appuyer sur le bouton REC et c’est parti pour 90 minutes, en attendant je peux tranquillement travailler sur la mise en page du Dump by the metre.

tunnel.jpg