Il est là, seul sur une plage sauvage, avec sa guitare et son ampli à essayer de gratter Stairway to Heaven. Voici la vidéo de Kevin Schmidt (Long Beach Led Zep) devenue l’emblème de ce panorama entre le son et l’image version grand nord, pompeusement intitulé: Photographic and vidéo images in comtempory canadian art. De Michael Snow à Stan Douglas, de Lynne Cohen à Geneviève Cadieux sans oublier Jeff Wall, l’art contemporain canadien est à la pointe dans les médias photographique et vidéographique. Et lorsque trois institutions canadiennes, le Musée des Beaux arts de Montréal, le Musée des Beaux Arts de l’Ontario et le Musée des Beaux arts du Canada… (cherchez l’erreur !) associent leurs dernières acquisitions en la matière, ça donne ça (images) ! Des vidéo contemplatives et des photos déjantées : les portraits à l’envers de Tim Lee, les images léchées comme Glass 4 de Pascal Grandmaison, ou des compositions iconoclastes telle l’accumulation de Steven Sheared.    Ainsi entre les aînés et les jeunes, entre les confidentiels et les stars l’art contemporain canadien montre un véritable visage trans-générationnel. En tout cas la preuve est faite, qu’ils mettent scène, collectionnent, performent, conceptualisent, ou lèchent leurs images (et leurs sons) les créateurs canadiens proposent toujours un angle original sur le monde, ses images et ses son. Ils développent un monde contemporain vue d’un pays en marge de l’Europe comme de l’Amérique, mais qui sans complexe reste à la pointe de l’art contemporain.

Cette exposition a été présentée au centre culturel canadien de Paris